Et si la nouvelle année était la meilleure occasion de l’année de prendre de bonnes résolutions ?

Comment vous sentez-vous ?

Confiant(e) ? Grognon ? Comment envisagez-vous l'idée de retrouver vos collègues et vos collaborateurs, de reprendre le train(-train) quotidien avec ses wagons de décisions à prendre, d'arbitrages à faire, de chiffres à expliquer, de projets à gérer, de conflits à résoudre ?

Bien sûr vous vous êtes promis de conserver le plus longtemps possible cet espèce d'état serein dans lequel vous êtes, et grâce auquel « même pas mal » et « même pas peur » sont les deux piliers sur lesquels vous prenez appui.

Alors comment faire pour que cette promesse ne s'estompe pas au même rythme que votre bronzage estival ?


Suivez nos trois conseils :


1. Cultivez votre sérénité

Associez cet état de détente dans lequel vous êtes à votre retour de vacances à un moment agréable ou à un paysage que vous avez particulièrement apprécié.


2. Construisez votre sas de décompression

Prévoyez un temps et un endroit pour mettre la juste distance nécessaire entre les préoccupations de votre travail et votre domicile le soir et entre les baisers du matin à vos enfants-conjoint-conjointe et votre lieu de travail le matin.

Vous pouvez ainsi :

  • effectuer le trajet domicile-travail et retour à vélo ou à pied

  • chanter à tue-tête dans votre voiture

  • passer ½ heure dans une pièce au calme chez vous avant de parler à qui que ce soit

  • réaliser une activité culturelle, récréative ou sportive sur le trajet

  • rester un peu plus longtemps dans votre salle de bain pour vous

  • lire un bon roman dans le métro ou le bus


3. Choisissez le mantra qui vous accompagnera chaque matin

Comme par exemple :

  • quoique cette journée me réserve je l'accueille avec calme

  • chaque jour m'apporte au moins une bonne surprise

  • j'accepte de ne pas tout contrôler et quelque chose de merveilleux aura la place de se produire

  • 4 janvier 2016
  • Brigitte Bellégo